VARICOSITES DES MEMBRES INFERIEURS :
TRAITEMENT PAR LASER ND: YAG LONG PULSE 

Ce laser est particulièrement indiqué pour le traitement des varicosités des membres inférieurs de petit diamètre. Par contre il faudra d’abord s’occuper des plus gros vaisseaux en amont afin de « fermer les robinets d’alimentation », donc pratiquer un bilan phlébologique classique (Doppler) et les interventions éventuelles nécessaires (chirurgie, écho-scléroses…). Comme pour des travaux de plomberie on doit réparer les gros tuyaux avant de s’occuper des petits ! 

Comment se déroule la séance?
 

On ne se sert pas d’anesthésie car elle entraine une vasoconstriction qui gêne la vision de ces vaisseaux. On utilise du froid pour diminuer la douleur car ce laser est un peu douloureux mais supportable si la séance ne s’éternise pas…

L’opérateur va suivre le trajet de ces vaisseaux et tirera dessus avec le laser pour entrainer une disparition transitoire de ceux-ci ou un gros spasme. Ils seront donc toujours présents à la fin de la séance avec une petite réaction périphérique de type « griffure de chat »

Au cours de cette séance le médecin pourra se servir d’un appareil de transillumination au contact de la peau qui permet de mieux visualiser des vaisseaux plus profonds à traiter.

Si besoin on appliquera une crème cicatrisante à la fin de la séance mais il ne doit pas y avoir de plaie.

Comme après une séance de sclérothérapie on pourra être amené à proposer une contention veineuse pendant quelques jours selon la gravité

Résultats
 

Les résultats sont globalement bons pour les varicosités de 0,2 à 4 mm surtout en complément de la sclérothérapie. Le laser reste moins opérateur dépendant que cette sclérothérapie et il n’y a pas de phénomènes généraux liés à une intolérance du produit utilisé pour les scléroses. Les petits vaisseaux rouges peuvent être traités avec de très fortes fluences même au niveau des chevilles où la sclérose devient dangereuse. Il faudra surtout prévenir les patientes du nombre de séances laser à programmer et que les résultats se feront attendre longtemps (2 à 3 mois) et il faudra donc être très, très « patient ».
 

Effets indésirables :
 

Parfois le laser provoque quelques fissures dans ces vaisseaux ce qui va entrainer un petit hématome non douloureux mais inesthétique.

Comme après les scléroses certains vaisseaux resteront très marqués pendant quelques mois, c’est à dire qu’ils deviennent plus bleus qu’avant ou même carrément brunâtres mais tout s’atténue spontanément avec le temps.

Rarement mais de façon beaucoup plus gênante on verra apparaître des croûtes qui guériront très lentement et laisseront des cicatrices parfois visibles car l’épiderme des membres inférieurs est très fragile.

Exemples Avant / Après

© 2020 Centre de dermatologie Stanislas